Maladie et congés payés : la loi a été publiée !

21 mai 2024 | UES SFR

Partage

Suite aux arrêts du 13 septembre 2023 ayant reconnu l’acquisition de congés payés pendant l’arrêt maladie, le législateur a pris le relai pour mettre en conformité le Code du travail avec le droit de l’Union européenne. La CFTC fait le point sur les nouvelles règles qui sont entrées en vigueur mercredi 24 avril 2024.

Acquisition de congés payés pendant un arrêt maladie

Toute période d’arrêt de travail pour maladie ou accident, professionnel ou non professionnel, est désormais considérée comme du temps de travail effectif, permettant au salarié d’acquérir des congés payés.

Le nombre de jours de congés acquis pendant un arrêt pour accident ou maladie d’origine non professionnelle est limité à :

  • 2 jours ouvrables par mois ;
  • 24 jours ouvrables (soit 4 semaines) par période de référence.

Bon à savoir

Cette limite ne concerne pas les arrêts pour accident du travail ou maladie professionnelle, au titre desquels le salarié continue à acquérir 2,5 jours de congés payés par mois dans la limite de 30 jours ouvrables (5 semaines) par an.

 

Nouveau délai de report des congés payés

Un salarié qui n’a pas pu poser tous ses congés payés au cours de la période de prise des congés payés, pour cause de maladie ou d’accident, pourra les reporter pendant un délai de 15 mois.

Au terme de ce délai, les congés expirent définitivement.

Le point de départ de ce délai de report diffère selon la période d’acquisition des congés :

  • Congés acquis avant un arrêt maladie: 15 mois à compter de la date à laquelle vous avez informé le salarié de ses droits, après la reprise du travail ;
  • Congés acquis pendant un arrêt maladie inférieur à 1 an: 15 mois à compter de la date à laquelle vous avez informé le salarié de ses droits, après la reprise du travail ;
  • Congés acquis pendant un arrêt maladie supérieur ou égal à 1 an: 15 mois à compter de la fin de la période au cours de laquelle les congés ont été acquis. Si le salarié reprend le travail alors que la période de report n’a pas expiré, elle serait suspendue jusqu’à ce que vous l’ayez informé de ses droits.

Des droits à congés rétroactifs

La loi prévoit la rétroactivité de ces droits à congés pour arrêt maladie au 31 décembre 2009. Donc si depuis cette date, vous avez été arrêté, vous êtes éligible à ces droits à congés.

« Les salariés disposent de deux ans à partir de la promulgation de la loi pour faire valoir leurs droits auprès de leur employeur »

Attention, seule la période 2023/2024 sera régularisée automatiquement par SFR. Pour celles de 2009/2023 le salarié doit en faire la demande à sa RH.

Dans ce cas, il n’y a pas de limite de jours : si vous avez été malade pour raisons non professionnelles plusieurs fois entre 2009 et 2024, vous obtiendrez alors des jours de congés supplémentaires à poser dans les mois à venir pour tous les CP que vous auriez dû acquérir au cours de ces périodes.

 

Postez vos suggestions en cliquant sur le lien https://www.cftcsfr.fr/boite-a-idees/

L’application pour les salariés SFR !

Découvrez la nouvelle application de la CFTC-SFR

Se retrouver & échanger !

MaViePro simplifie et renforce vos interactions avec vos représentants CFTC

À lire aussi

le salaire minimum conventiennel sfr 2023-2024

MINIMA SALARIAUX 2023 ET 2024

Voici le tableau des minima salariaux du :   Salaire annuel 2024 qui sera à comparer avec votre salaire brut annuel 2024 ; Salaire à la fin

NAO 2024 UES SFR LES MESURES

NAO 2024 LES MESURES

LES AUGMENTATIONS INDIVIDUELLES L’enveloppe d’augmentations individuelles sera de 2,25 % de la masse salariale des éligibles. Ces augmentations individuelles seront attribuées lors des Comités de