RSA, retraites, MaPrimeRenov… Tout ce qui change pour votre budget ce 1er avril 2024

1 avril 2024 | UES SFR

Partage

RSA, retraites, MaPrimeRenov… La CFTC fait le point sur ce qui change le 1er avril 2024

Ce début de mois d’avril est placé sous le signe des finances personnelles pour les ménages. Le 11 marquera le lancement de la campagne 2024 des déclarations de revenus. En attendant, plusieurs changements ont eu lieu ce lundi 1er.

Doublement de la franchise médicale

La franchise sur les médicaments est passée depuis dimanche 31 mars de 50 centimes à 1 euro sur chaque boîte de médicaments. La franchise sur le transport médical est passée, elle, de 2 à 4 euros. La participation pour les consultations était déjà passée de 1 à 2 euros mi-février. Les hospitalisations ne sont pas concernées. Selon les estimations du gouvernement, cette hausse des franchises devrait rapporter 800 millions d’euros à la Sécurité sociale.

Disparition du malus Agirc-Arrco sur les complémentaires retraites

Depuis 2019, l’organisme de complémentaire retraite proposait aux personnes ayant atteint l’âge légal de départ à la retraite de travailler une année de plus. En cas de refus, leur pension était réduite de 10 % pendant trois ans. Un accord signé en octobre entre les partenaires met fin à ce système. Ce malus avait déjà disparu pour les nouveaux retraités depuis le 1er décembre 2023. Désormais, ce sont 700 000 retraités qui vont voir leur pension revalorisée pour un gain moyen de 60 euros. Il n’y a pas de démarche à effectuer.

En revanche, le « bonus » qui s’appliquait pour ceux qui choisissait de travailler deux à quatre ans de plus est maintenu conformément au calendrier de l’Agirc-Arrco

Fin du « bouclier » pour les loyers

L’indice de référence des loyers (IRL) de l’Insee plafonne les augmentations annuelles de loyers que les propriétaires peuvent appliquer. Depuis 2022, la hausse de cet IRL était limitée à 3,5 % en métropole, 2,5 % dans les outre-mer et 2 % en Corse. C’est terminé, à partir de ce lundi, la hausse de cet IRL n’est plus limitée.

Coup d’envoi pour les chèques énergie

Ce mardi 2 avril commencera l’envoi des chèques énergies à domicile, jusqu’au 25 avril. Aucune démarche n’est nécessaire. Environ 5,6 millions de foyers sont concernés par cette aide à payer les factures d’énergie qui varie de 48 à 277 euros.

 

 

Fin de la trêve hivernale

La trêve hivernale a pris fin le 31 mars. Cela signifie que les expulsions peuvent reprendre. Cette fin de trêve concerne aussi le gaz et l’électricité. En cas d’impayé, les coupures sont de nouveau possibles dans les résidences principales. EDF toutefois ne pratique plus ces coupures depuis 2022, mais réduit la puissance au service minimum (réfrigérateur, lumières…).

 

Réforme du PTZ, le prêt à taux zéro

Une réforme du prêt à taux zéro doit entrer en vigueur ce lundi 1er avril. Ce dispositif aide les primo-accédants à acheter un logement neuf en zone tendue, ou un bien ancien nécessitant beaucoup de travaux en zone non tendue, sous condition de ressources. Dans le neuf, les maisons ne seront plus éligibles, seuls les appartements le seront, s’ils sont situés en zone tendue. Le PTZ pourra financer jusqu’à 50 % de l’opération pour les ménages les plus modestes, contre 40 % jusqu’à présent. Enfin, le plafond des revenus pour accéder au dispositif sera relevé, par exemple à 49 000 euros pour une personne seule en zone A.

MaPrimeRénov : -30% pour les chauffages à bois

Deux changements interviennent ce 1er avril concernant la principale aide à la rénovation énergétique des bâtiments pour les ménages MaPrimeRénov. Les aides pour le chauffage à bois diminuent de 30 %. La prime pour l’installation d’une chaudière à bois est maintenant réduite à 7 000 euros maximum.

Prestations sociales revalorisées de 4,6%

Plusieurs prestations sociales sont revalorisées ce lundi 1er avril en fonction de l’inflation : le revenu de solidarité active (RSA), la prime d’activité, l’allocation adulte handicapé (AAH), la pension d’invalidité ou encore la rente accident du travail-maladie professionnelle. Versées par la Caisse d’allocation familiale (CAF), ces prestations vont augmenter cette année de 4,6 %. Une personne seule au RSA touchera par exemple 635,71 euros, soit 27,96 euros de plus.

L’application pour les salariés SFR !

Découvrez la nouvelle application de la CFTC-SFR

Se retrouver & échanger !

MaViePro simplifie et renforce vos interactions avec vos représentants CFTC

À lire aussi

le salaire minimum conventiennel sfr 2023-2024

MINIMA SALARIAUX 2023 ET 2024

Voici le tableau des minima salariaux du :   Salaire annuel 2024 qui sera à comparer avec votre salaire brut annuel 2024 ; Salaire à la fin

NAO 2024 UES SFR LES MESURES

NAO 2024 LES MESURES

LES AUGMENTATIONS INDIVIDUELLES L’enveloppe d’augmentations individuelles sera de 2,25 % de la masse salariale des éligibles. Ces augmentations individuelles seront attribuées lors des Comités de